• christopher9027

Clean Desk Policy


Ranger son bureau tous les soirs, nettoyer son écran et son clavier toutes les semaines, classer les documents dès qu’on a terminé de travailler avec… Là où certains la voient comme une contrainte, la Clean Desk Policy peut amener pas mal d’avantages, tant au travailleur qu’à l’employeur !


« Tiens, mais où ai-je donc mis ce fichu papier ? Je ne m’y retrouve pas dans tout ce bordel… 18h46, déjà !? J’avais promis d’être à la maison pour 19h15… Bon, tant pis pour le bureau, je rangerai demain. » Thomas décide donc de quitter le bureau précipitamment, sans spécialement ranger son bureau. Dessus, quelques documents, mais rien de bien important, se dit Thomas. Plus préoccupé par le retour probablement tendu à la maison, il ne réalise pas qu’à côté des quelques documents peu importants, il a laissé trainer quelques post-it… contenant des informations très sensibles.


Nicolas, l’homme à tout faire au bureau, a pour mission ce soir-là de nettoyer tous les bureaux : du sol au plafond, en passant par les poubelles et les tables de travail, rien ne peut lui échapper… et rien ne va lui échapper !


En bougeant la pile de post-it de Thomas, Nicolas découvre avec stupeur un post-it le concernant : « Contrat Nicolas – 31/12 – discuter modalités ». Juste en-dessous, une inscription un peu plus bizarre : « –> Céline M. stop ». Le post-it qu’il ramasse lui indique un identifiant et mot de passe pour EU-CRM. Pleinement épanoui dans sa fonction, Nicolas n’est pas inquiet du post-it le concernant puisqu’ils en on discuté la semaine dernière. Par contre, il se dit aussi qu’il devrait rappeler à Thomas la Clean Desk Policy, même si rappeler au patron n’est pas toujours le bienvenu… ou en tout cas, lui suggérer de modifier son mot de passe du CRM des clients européens ! Une dernière chose l’intrigue : comment digérer la nouvelle concernant Céline M., employée de Thomas, et dont sa femme est la meilleure amie… ?


Sans avoir rangé proprement son bureau, Thomas, patron d’une TPE certifiée ISO, n’a pas respecté les politiques internes de son entreprise. Son homme à tout faire, Nicolas, est tombé sur des données sensibles… tout en se disant que son patron ne dégage pas une image cohérente avec ses demandes envers ses collaborateurs. Et enfin, Thomas, en plein stress, est parti sans même avoir retrouvé le fameux document qu’il recherchait sur son bureau bordélique ; document qu’il devra essayer de retrouver le lendemain, ce qui va lui faire perdre encore plus de temps. En prenant quelques secondes quotidiennement à ranger son bureau, Thomas aurait pu :

  • retrouver très facilement son document, sans stress et sans prendre plus de temps qu’il ne faut pour retrouver un document classé au bon endroit ;

  • ne pas exposer des données sensibles à l’un de ses travailleurs… – qui pourrait même colporter certaines rumeurs : que signifie réellement le « stop » du post-it concernant Céline M. ? Seul Thomas le sait… ;

  • dégager une image plus sérieuse et positive à son travailleur, et par extension à ses autres collaborateurs ;

  • permettre à Nicolas de faire son travail plus efficacement, sans devoir ranger son bureau à sa place.

En conclusion, une Clean Desk Policy, même des plus basiques, peut être un atout réel pour n’importe quelle personne au sein d’une entreprise… tant travailleur qu’employeur.


Pour plus d’informations à ce sujet ou pour en savoir plus sur notre manière de gérer nos bureaux, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par mail.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout